Raccourcis ta mini-jupe et je réduirai ta note de resto

C’est en quelques mots un nouveau concept qui fait fureur en Chine depuis peu et qui s’étendra peut-être bientôt dans le reste du monde, qui sait ?

Des serveurs armés de mètres de couturière

On a coutume de voir les serveurs de restaurant avec un calepin et un stylo pour prendre les commandes. Dans certains établissements de l’Empire du Milieu, ils possèdent également un mètre de couturière afin de mesurer la longueur des jupes des filles. Et, comme vous pouvez vous en douter : plus c’est court mieux c’est ! En effet, au moment de régler la douloureuse, celle-ci est minorée en fonction de la longueur du tissu.

Tout le monde y trouve son compte

En effet, il semblerait que celles et ceux qui fréquentent ce genre d’endroits mais également les restaurateurs soient ravis. Les femmes font des économies, les hommes se rincent l’œil et les restaurateurs voient affluer la clientèle pour ces deux raisons ce qui augmente considérablement leur chiffre d’affaires. On retrouve là-bas, le concept d’entrée en boîte de nuit gratuite pour les filles afin d’attirer une clientèle masculine payante.

Sexiste ce concept ?

Oui, il faut tout de même bien l’admettre. Cependant, puisque chacun y trouve son compte et que personne n’est forcé, il n’y a pas grand-chose à y redire. De plus, le féminisme et le combat pour l’égalité des sexes ne sont pas encore très développés en Chine. Ce genre de concept en Occident attirerait à coup sûr la foudre de nombreuses associations mais permettrait un coup de pub énorme à l’établissement qui oserait se lancer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *