Mais qui es-tu donc intrigante femme fontaine ?

Femme fontaineOn en a tous entendu parler mais rares sont ceux qui les ont rencontrées. Tel un mythe, on a envie de croire en son existence. On en voit de temps en temps dans les films pornos mais certains sceptiques se demandent s’il n’y pas là un phénomène de trucage pour exciter encore un peu plus la gent masculine. Heureusement, pour mieux comprendre ce phénomène, des scientifiques sérieux et reconnus se sont penchés sur le sujet.

Une explication physiologique

D’après eux, les femmes possèdent des glandes situées entre le vagin et l’urètre qui produisent un antigène prostatique. Ils ont donc fait la corrélation entre physiologie féminine et masculine et ont nommé ces glandes : prostate féminine. Anatomiquement, elle se trouve au niveau du point G.

Quel est ce liquide ?

Le fluide qui est émis est produit par les reins mais ce n’est pas de l’urine puisqu’on n’y retrouve qu’une quantité d’urée extrêmement faible.

Toutes les femmes sont-elles fontaines ?

Lors de l’orgasme, toutes les femmes émettent un liquide mais la quantité est généralement si minime qu’il se remarque à peine. Chez les femmes fontaines, les contractions dues à l’orgasme expulsent une quantité plus importante et saccadée, c’est pourquoi on entend parfois le terme d’éjaculation féminine.

Faut-il en avoir honte ?

Orgasme d'une femme fontaineUn homme a-t-il honte d’éjaculer et d’en recouvrir parfois le visage de sa partenaire ? Non ! Alors pourquoi une femme devrait-elle se sentir honteuse ? Puisque cela s’accompagne toujours d’un orgasme surpuissant et intense, l’homme devrait au contraire en être extrêmement flatté. Cela prouve qu’il a parfaitement joué son rôle en faisant jouir sa femme. D’ailleurs, ils sont nombreux à aimer ça. On en veut pour preuve le nombre de recherches effectuées sur internet sur le sujet et le succès rencontré par les vidéos d’éjaculation féminine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *