Pourquoi la sodomie ? Dois-je accepter le sexe anal ?

Pourquoi dire oui à la sodomie

Votre copain ou votre mari ne cesse de vous harceler en vous réclamant une sodomie. Que vous acceptiez ou non, vous êtes en droit d’essayer de comprendre pourquoi c’est une situation et une pratique qui l’excite. Essayons de faire un petit tour d’horizon pour comprendre la réaction des hommes. Oui je sais, ce n’est pas facile !

La différence

Le sexe anal procure des sensations totalement différentes du sexe vaginal. L’orifice est plus étroit et donne ainsi davantage de sensations à l’homme qui a sa verge enserrée. Les hommes cherchent les situations dans lesquelles ils ressentent un maximum de plaisir, la sodomie en fait partie.

La nouveauté

Depuis des mois ou des années, vous faites l’amour à peu près toujours de la même manière. C’est l’occasion pour lui (comme pour vous) de découvrir quelque chose de nouveau apportant des sensations et un plaisir différent. Beaucoup d’hommes n’ont jamais pratiqué la sodomie et c’est quelque chose qu’ils ont envie d’essayer. Il n’est pas à exclure que cette pratique ne leur plaise pas. Ils savent très bien que la sodomie est quelque chose d’exceptionnel et c’est comme attendre Noël. Ça reste quelque chose d’inhabituel et donc très excitant.

Progression sexuelle

La sodomie n’est pas exceptionnelle en soi. C’est un nouvel orifice, mais en gros c’est tout. Ce n’est pas comme si vous décidiez de vous lancer dans le sexe BDSM et qu’il vous demande de mettre une cagoule et de le fouetter. Vous augmentez ainsi votre expérience sexuelle sans aller trop loin.

Complicité

Quel que soit le nombre de partenaires que vous avez eu dans votre vie sexuelle, certainement très peu voire aucun n’a eu le privilège de tester cette pratique avec vous. Les hommes ont rarement l’occasion de déflorer une femme et trouvent dans la sodomie une façon de marquer leur territoire et d’être les premiers.

Voilà quelques raisons pour lesquelles les hommes souhaitent tenter l’expérience de la sodomie. Il y en a certainement d’autres, n’hésitez pas à nous raconter les vôtres en nous laissant des commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *