Comment bien masturber son homme

Les hommes aiment qu’on s’occupe d’eux et qu’on prenne les choses en main. Cependant, en ce qui concerne la masturbation, ils sont habitués à le faire tout seul depuis longtemps. Si vous voulez rivaliser avec sa main droite (ou gauche !), il va falloir être à la hauteur.

Montrez-lui que vous en avez envie

Vous allez lui procurer un plaisir qui est habituellement solitaire, votre présence doit donc se justifier par votre valeur ajoutée. Avec des caresses, des paroles et des baisers, montrez-lui que vous aimez le voir prendre son pied.

Mettez vos mains en position

Positionnez-en une au milieu de sa verge et faites des mouvements de va-et-vient en emprisonnant puis en libérant son gland. Exercez une légère pression au début puis intensifiez-là petit à petit. L’autre main ne doit pas être en reste. Utilisez-la pour lui caresser les testicules, il devrait adorer ça.

Ayez la bonne cadence

Commencez doucement puis accélérez le rythme. Ralentissez puis accélérez de nouveau. N’hésitez surtout pas à lui demander si ce que vous êtes en train de faire lui plaît. Et, puisque le but est avant tout de lui faire plaisir, écoutez ses conseils s’il en a.

La branlette espagnole, une variante bien agréable

Grosse poitrine (branlette espagnole)La masturbation ne se pratique pas uniquement avec les mains. En effet, il existe une variante qu’on nomme branlette espagnole. Bon… il est vrai qu’il est préférable d’avoir une poitrine généreuse pour effectuer ce type de masturbation. Il faut également que la verge de Monsieur ne soit pas trop petite. Monsieur se met debout devant madame qui est assise. Elle presse ses deux seins contre le membre viril et effectue des va-et-vient masturbatoires. Source d’excitation, car beaucoup utilisée dans les film porno, les hommes sont friands de la branlette espagnole.

La cravate de notaire, l’autre variante

Pour cette masturbation, la femme est allongée sur le dos et l’homme est assis sur elle. Là aussi, elle presse ses deux seins contre sa verge avec des mouvements de va-et-vient. Si la masturbation va jusqu’au bout, l’éjaculation recouvrira alors l’endroit où l’on porte habituellement une cravate. Pour la petite histoire, cette pratique s’appelle comme ça car les premiers à porter une cravate étaient des notables dont faisaient partie les notaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *